SOTO BP

Le secret de SOTO réside dans les DÉTAILS.

Ce sont les petites choses que nous faisons chaque jour ce qui marque la différence et nous permet d’évoluer et d’accomplir L’EXTRAORDINAIRE.

Chez SOTO Business Partners, nous sommes, avant tout, une authentique équipe internationale, dédiée corps et âme aux domaines du conseil, marketing, communication et digitalisation.

Comment différencier mes contenus à l’ère de la saturation numérique ?

Ce n’est plus une nouveauté que le développement d’Internet ait représenté l’un des changements les plus importants dans le paradigme de la communication. À cela s’ajoute l’arrivée des réseaux sociaux qui a universalisé l’accessibilité à l’amplification massive des messages, pouvoir qui correspondait auparavant exclusivement aux médias traditionnels.

Durant les premières années, ce nouveau scénario a été idyllique pour les entreprises pionnières sur Internet : tout était nouveau et spécial, il y avait très peu de voix et beaucoup d’envie d’écouter. Par nature et logique simples, le meilleur contenu triompherait.

Au fil du temps, de l’évolution technologique, de l’étude des habitudes de consommation, de la compréhension de l’écosystème numérique et de la professionnalisation des activités connexes, nous avons atteint des standards de qualité qui ont homogénéisé l’offre d’information.

Face à cette similitude de forme, de conception et de contenu, et à une exagérée multiplication exponentielle des données disponibles, le public a subi un certain désenchantement et un rejet à l’égard du marketing numérique. Comment se fait-il qu’un monde avec plus d’écrans que jamais soit une réalité négative pour la communication ? Que puis-je faire pour que mon contenu ne se noie pas dans cette mer de saturation numérique ? Voici 3 conseils qui aideront votre message à se démarquer malgré cette économie d’attention :

 

  • Passer du contenu pour les clients au contenu pour les utilisateurs

Dans chaque plan de communication, il est essentiel d’inclure du contenu qui ajoute de la valeur. Pas toutes les interactions sont promotionnelles. L’utilisateur des réseaux sociaux navigue très rarement avec l’intention d’acheter un bien ou un service, il le fait dans un but social. C’est pourquoi on parle de réseaux sociaux et pas de réseaux commerciaux.

Il faut que les marques adaptent leur message à ce que l’utilisateur espére trouver dans ce contexte, afin que leur participation sur les plateformes ne soit pas perçue comme une invasion et que cela entraîne l’omission de leur contenu. Ce n’est qu’en proposant un contenu de valeur, qu’il s’agisse d’informations utiles ou de divertissements, que des relations solides et durables avec les utilisateurs seront créées au fil du temps. Ainsi, l’algorithme fera à lui seul son travail et provoquera une croissance organique qui se traduira par une plus grande présence et acceptation sociale.

 

  • Surveillance complète

Reprenant la dernière idée du paragraphe précédent, on parle désormais d’algorithmes, mais pas de ceux du langage informatique, mais plutôt de ceux qui sont plus difficiles, mais pas impossibles à calculer : les habitudes de consommation.

C’est notre devoir de devenir experts de notre public, de ses tendances et de ses goûts. Aujourd’hui il est possible de tout mesurer. Il y a des outils gratuits ou payants, externes ou intégrés aux plateformes, pour analyser tout ce qui touche à nos publications. En fait, l’intelligence artificielle elle-même peut nous aider dans cette tâche, non pas en remplaçant nos capacités créatives, mais en effectuant des actions mécaniques telles que la classification des données à l’aide d’invites. Mais notre tâche ne s’arrête pas là, rien ne se fait par hasard. Avec les données que nous obtenons de la réalisation de nos publications, nous pouvons établir des conclusions au-delà du numérique ou de la géographique. Si nous disposons d’une segmentation et d’une connaissance efficaces de notre contenu, nous serons en mesure de prédire les modèles de comportement en fonction du type de contenu divulgué.

 

  • Essayez de nouveaux formats et structures

L’évolution du hardware et du software médiatiques oblige également à mettre à jour les techniques de présentation de l’information.

L’exemple le plus clair est ce qui se passe avec la pyramide inversée du journalisme. Cette structure de rédaction d’informations est née aux États-Unis pendant la guerre civile. Parce que les conditions de transmission des informations étaient limitées et incertaines, il a été décidé d’écrire les choses les plus importantes en premier et les choses les moins importantes ensuite.

Cette façon de structurer le contenu s’est poursuivie jusqu’à aujourd’hui, affectant également les médias numériques. Pour le public, il suffit de lire les premières lignes d’un reportage, et c’est pourquoi sur Internet on se bat pour attirer l’attention de l’utilisateur et la conserver le plus longtemps possible. Même si la pyramide inversée n’est pas obsolète, il vaut la peine d’oser expérimenter de nouvelles façons de gérer l’information. Ne pas se contenter de ce qui est établi et suivre les lignes générales peut devenir un excellent moyen de se différencier.

Dans notre domaine, la communication promotionnelle ne doit pas se limiter aux slogans. Il existe de nombreux formats attractifs pour encourager l’interaction et l’engagement avec le public. Des techniques telles que le storytelling, l’audiovisuel, la personnalisation ou le format déroulant nous invitent à innover dans la production et la présentation de nos contenus et ainsi à les démarquer dans cette ère de saturation numérique.

Share the Post:
SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTER
Newsletter Sign Up - Soto BP

Jiun

Legal Compliance & Advocacy Consultant

«Ain’t nothin’ over ’til it’s over.»

[Rambo]

Kristi

International Business Development Consultant

«Just do it.»

[Nike]

Eva

Creative Director

«Do or do not. There is no try.»

[Master Yoda, Star Wars. Episode V: 
The Empire Strikes Back]

Roger

Creative Designer

«Be yourself, everyone else is already taken.»

[Oscar Wilde]

Salva

Web Consultant

«Las decisiones difíciles requieren voluntades fuertes.»

[Thanos]

Cristina

Creative Designer

«Live and let live.»

[Friedrich von Schiller]

Martín

Digital Communication Consultant

«Everything else can wait, but the search for God cannot wait.»

[George Harrison]

Raquel

Communication Consultant Strategic Account Manager

«Fais de ta vie un rêve et d’un rêve une réalité.»

[Le Petit Prince]

Roberto

Key Account Director

«Soñar siempre, rendirse nunca.»

[Roberto García Navarro]

Ana

Communication & Marketing Strategist | CEO

«What you think you create, what you feel you attract, what you imagine you become.»

[Buddha]

Paola

Multimedia Project Director

« I write, erase, rewrite

Erase again, and then

A poppy blooms.»

[Katsushika Hokusai]

Ignacio

Web Development Specialist

«Tough times never last, only
tough people last.»

[Demi Demi]